Pages du Monde

Syriaque moyens/continuants – David Phillips

ALA Digne 2014 : Syriaque moyens/continuants

Cours

Le cours se divise en deux parties. La première semaine, nous aborderons l’auteur spirituel syro-oriental Dadisho‘ Qatraya, moine du 7e siècle, à travers sa Lettre à Abkosh. Témoin important de la spiritualité de son époque, il est aussi un héritier privilégié des traditions qui l’ont précédé. Les étudiants seront amenés, à partir d’un texte en estrangela non-vocalisé, à vocaliser et analyser les formes rencontrées : partir du texte pour aller vers la grammaire et la syntaxe en fonction des questions rencontrées par l’ensemble de la classe, des récapitulatifs sur certains points de grammaires pourront être proposés. Pour ceux qui se sentent de taille, nous ferons aussi un petit travail d’édition critique : l’édition existante de Guillaumont sera comparée et complétée avec un nouveau manuscrit découvert récemment. Ce sera l’occasion pour les étudiants de se mesurer au déchiffrement d’un manuscrit.

La deuxième semaine, nous analyserons un texte poétique du 5e siècle. Quel étudiant en syriaque n’a pas entendu parler, avec le sourire, du très long memra d’Isaac d’Antioche  Sur le perroquet qui chantait le Trisagion. Mais qui l’a lu réellement ?  Or cet auteur prolifique, l’un des rares, à avoir été qualifie de « grand » dans la tradition syriaque est un poète de grande qualité qui utilise habilement un symbolisme imagé. Peu étudié, il mérite largement d’être mis en lumière. Nous partirons de l’édition de Bickell en serta non-vocalisé.