Pages du Monde

Roberto Bertolino

Roberto Bertolino s'est formé à l'université de Turin, où il a uivi un cursus d'archéologie, histoire et langues du Proche-Orient ancien au sein de la filière de lettres classiques. Sa première thèse, consacrée à l'épigraphie hatréenne, a été publiée deux ans après sa soutenance. Il a ensuite poursuivi ses études à Paris, invité par le laboratoire d'archéologie de l'Ecole normale supérieure et accueilli par le laboratoire d'études sémitiques anciennes au Collège de France. Dans ce cadre il a rédigé un mémoire sur les inscriptions de Doura-Europos - site syrien où il travaille également comme archéologue depuis 1995- présentée à l'EPHE IVe section et publiée il y a quelques années, ainsi qu'une thèse de doctorat soutenue à l'Institut Universitaire Oriental de Naples devenue par la suite le manuel d'épigraphie hatréenne édité en 2008 chez Geuthner. Enseignant à l'Université de Paris 1, il dispense depuis onze ans des cours de langues anciennes, histoire, histoire de l'art dans plusieurs universités françaises et poursuit entretemps ses recherches au sein des laboratoires indiqués ci-dessus comme archéologue et épigraphiste. Ses publications comportent également une quarantaine d'articles en italien, français et anglais. Récemment sollicité par le Service des Antiquités Syriennes, il travaille à un grand projet de publication sur les inscriptions de Palmyre.